Retour vers l'accueil



Compagnie 29 x 27

La compagnie 29x27, créée en 2005 est le fruit de la rencontre entre la scénographe,
Gaëlle Bouilly, et le chorégraphe, Matthias Groos.

Si l’argument chorégraphique de 29x27 reste essentiel, la compagnie est un terrain de jeu ouvert à d’autres formes les amenant à provoquer une altérité avec d’autres disciplines artistiques, décloisonnant les univers, croisant les formes afin de créer un langage spécifique, à la croisée entre chorégraphie et scénographie.

En parallèle, depuis octobre 2012, la compagnie 29x27 porte le projet SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS, lieu d’accueil de résidences d’artistes, de transmissions pédagogiques et de réflexions, basé à Nantes.

 

GUERRE ET PLAY

GUERRE ET PLAY - © Cie 29x27
crédit photo : Cie 29x27

Deux danseurs entrent dans un espace/temps esthétiquement défini comme l’écran d’une console par des milliers de pixels au sol qui deviennent une armée symbolique cernant les deux joueurs.

Le jeu est errance dans un environnement hostile.
Cet espace va les restreindre, les étouffer, les contraindre, les digérer.
Une fois la peur installée, que faire ? Fuir ou affronter ses/ces démons.

Le choix est vite fait : on part en guerre, en croisade et on laisse l’esbroufe des corps envisager des danses qui vocifèrent contre des ennemis dérisoires.

Chorégraphe et interprète : Matthias GROOS
Interprète : Aëla LABBE
Scénographe et interprète : Gaëlle BOUILLY

    voir le Clip vidéo

 

Les FéES rient-elles ?

Les fées rient-elles ?... Question dérisoire à priori si on ne considère pas combien de combats titanesques peuvent se rendre invisibles aux yeux de l’autre.
Les fées rient-elles ?... Question essentielle pour un enfant qui veut survivre à l’adulte qui vient l’habiter irrémédiablement.

Ce solo emprunte le statut de la fée afin de composer un personnage multiple qui se métamorphose à volonté au gré de ses humeurs. Ses états mouvants ne l’éloignent pas de lui-même, au contraire, chaque tentative d’être pluriel est un courage exaucé qui rapproche de l’essentiel : devenir ce qu’on rêve et non pas ce qu’on nous assigne d’être.

Conte identitaire théâtral, dansé et chanté, cette création revendique des influences qui dépassent la danse contemporaine elle-même. Encore une fois, la vie d’une fée est une tragi-comédie qui nécessite un vocabulaire sans limites si elle veut une chance d'exister. Cette pièce s'inscrit comme une tentative de résistance au cynisme et au déficit de poésie qui nous habite inconsciemment.

Chorégraphie/interprétation : Matthias Groos
Scénographie/mise en scène : Gaëlle Bouilly
Costume : Cécile Pelletier
Création musicale et sonore : Thierry Bertomeu
Lumière : Stéphanie Petton
Avec les voix de Christine Rougier et Marthe Vassallo


Cie 29x27 - Les FéES rient-elles - © Henri BRAUNER
crédit photo : Henri Brauner



voir le Clip vidéo

 

FACE


Cie 29x27 - FACE - © Joël BELLEC
crédit photo : Joël Bellec



    voir le Clip vidéo

FACE, c’est préparer son corps à vivre l’instant. Faire le tri entre le regard porté sur soi, sur les autres et aussi sur les choses. On a (est) tous une partie de l’autre en soi.
FACE est un questionnement sur la multiplicité de la nature humaine et ce besoin universel de chercher l’unicité tant bien que mal.

"L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir.
Oui, je commence. Cela ne marche pas très bien encore. Mais je vais mettre mon temps à profit.
Je n’avais par exemple jamais pris conscience du grand nombre de visages qui existent. Il y a une foule de gens, mais beaucoup plus de visages encore, car chaque individu en a plusieurs.
Mais on peut se demander, il est vrai, puisqu’ils ont plusieurs visages, ce qu’ils peuvent bien faire des autres..
."
    Rainer Maria RILKE,
    Les carnets de Malte Laurids Brigge, Flammarion P. 25-26

Chorégraphe/Interprète : Matthias Groos
Mise en espace : Gaëlle Bouilly
Création lumière : Milòs Torbica

 

Le ring des anges

Le ring des anges est une pièce où le jeu et l’enjeu sont moteurs.

L’action théâtrale se mêle à une danse poétique très engagée dans le corps, corps plein, à l’affût, à l’écoute, prêt à bondir, à provoquer une recréation nouvelle dont les règles se composeraient en temps réel.

Le trio s’inscrit dans une scénographie en aire de jeu, vrai/faux ring de boxe, trois cibles pour un jeu de fléchettes ailées. Sorte de Tex-Avery au son du ukulélé, il met en scène une galerie de personnages qui se superposent, chasseurs / anges / geeks des jeux en tout genre : le jeu pour le jeu, le jeu de la confrontation et le jeu du rituel.

Le jeu est une acrobatie du corps et de l’esprit. Il permet de rester « éveillé » et incarné, pour tendre vers le but qu’on joue à s’imposer.

Chorégraphe : Matthias Groos
Scénographe : Gaëlle Bouilly
Création lumière : Laurent Germaine
Création musicale : Thierry Bertomeu
Création Costumes : Cécile Pelletier
Mixage sonore : Arnaud Jouanguy
Interprètes:
Florence Casanave-Laulive, Pauline Sol Dourdin, Dorig Le Cras

Cie 29x27 - Le ring des anges - © Henri Brauner
crédit photo : Henri Brauner


voir le Clip vidéo

 

Perspective(s)

Perspective(s) - Cie 29x27

Performance extérieure de 3 à 5 danseurs jouant sur une présence épurée des corps prolongeant les directions et l’espace investi. C'est une redécouverte du paysage pour le spectateur.

Pourquoi une troupe de danseurs ne viendrait-elle pas investir un espace de promenade, sur ces lieux spécifiques que sont les parcs, les chemins, les jardins, les places.

Offrir un spectacle informel où le vent, le soleil, la chaleur, la végétation seraient pris en compte, pour étonner, surprendre et séduire des spectateurs qui auraient le choix de regarder ou pas, de choisir également son point de vue: de plain-pied ou la promenade en hauteur…

Laisser l’œil découvrir l'espace et se positionner. Se laisser distraire par l'empilement des corps et des tables et soudain, dans un moment fugace, percevoir l'union subtile de l'espace exploité et les directions des corps des danseurs.

Le paysage est directement lié à une autre notion qui est la ligne d’horizon.

L’événement que nous allons créer jouera –selon les sites- avec cette ligne qui vient diviser la terre et le ciel. Les danseurs travailleront autour de cet élément construit dans un jeu de mimétisme : redessiner la ligne, dans un jeu de cache-cache tels des funambules provocant le vertige.

Chorégraphie : Matthias GROOS
Scénographie : Gaëlle BOUILLY
Interprètes : 3 à 5 danseurs



Contacts :   Compagnie 29x27
SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS
50 rue Fouré 44000 Nantes
Tél : 02 51 84 10 83 - 06 66 15 87 80

mail : contact@29x27.com
site : www.29x27.com
facebook : www.facebook.com/septcentquatrevingttrois

 Dance’n Co © 1992-2017
retrouver la Compagnie Dance'n Co sur facebook lPlan du sitelAjoutez aux favorislLa charte DNC web infolEcrire au WebmasterlRetour en haut de page



Association Dance'n Co - Compagnie de danse, créatrice et productrice de spectacle de danse, propriétaire du site www.dnc44.fr
active depuis 1992 dans toute l'aglomération Nantaise (Nantes, Saint Herblain, Orvault, Saint Sébastien, Sainte Luce sur Loire, Couéron, Rezé... )
ainsi que dans les départements limitrophe (Loire-Atlantique, Vendée, Maine-et-Loire, Ille-et-Vilaine, Morbihan, ...)